Clémence Comte

flûtes à bec

Clémence Comte

Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique avec mention et brillamment terminé ses études de flûte à bec en France (entre autres dans la classe de Claire Michon), Clémence Comte obtient une bourse du Ministère des Affaires Étrangères pour se perfectionner auprès de Baldrick Deerenberg, Heiko ter Schegget et Marion Verbruggen à l’École Supérieure des Arts d'Utrecht (Pays-Bas), où elle obtient un diplôme d'enseignante avec distinction en 1992 et un diplôme de concertiste en 1994. Elle effectue parallèlement des études de musicologie à l'Université Lyon II et obtient en 1991 dans cette discipline un D.E.A mention Très bien avec les félicitations du jury. Entre 1990 et 1994, elle reçoit diverses bourses de plusieurs fondations néerlandaises pour l'aider à financer l’achat de flûtes à bec.

Entre 1991 et 1996, Clémence Comte crée trois ensembles, Le Parnasse, La Primavera et le Landini Consort, de formation différente et spécialisés dans des répertoires également différents, avec lesquels elle obtient divers prix et distinctions lors de concours nationaux et internationaux (notamment les Concours du Jong Netwerk Oude Muziek 1993, 1995 et 1997 (Utrecht), Concours de Musique de Chambre du Nederlands Impresariaat 1997 (Amsterdam), Concours de Musique Ancienne de Bruges 1996, Concours Van Wassenaer 1996 et 1998 (La Haye), Prix des amis de l’Organisation de Musique Ancienne d’Utrecht 1998).
En 2006, elle crée l'Ensemble Les Alizés, formation très applaudie avec lesquels elle mène à bien divers projets qui lui tiennent à cœur.

En récital ou au sein de ces différentes formations, elle se produit dans le cadre de nombreuses séries de concerts et festivals prestigieux dans toute l’Europe, et notamment en France (entre autres Festival d'Ambronay, Abbaye de Royaumont, Le Printemps des Arts, Radio France, Institut Néerlandais, Musique et Mémoire etc.), en Suisse (Fribourg, Vevey, etc.), en Pologne (Varsovie, Wratislava Cantans), aux Pays-Bas (notamment dans le cadre du festival de musique ancienne d’Utrecht, de l’Early Music Network, du Young Early Music Network, de l’Amsterdam Grachten Festival et de la programmation des salles de concerts les plus prestigieuses (concertgebouw/Amsterdam, Beurs van Berlage/Amsterdam, Vredenburg/Utrecht, De Doelen/Rotterdam, F.Philips Centrum/Eindhoven, Theater a/d Vrijthof/Maastricht, etc.), en Allemagne (Munich, festival de musique ancienne de Berlin), en Autriche (Konzerthaus Wien, festival de musique ancienne d’Innsbruck), en Espagne (festival de musique ancienne de Barcelone), et en Belgique (festival de musique ancienne de Bruges, festival de Flandre, Festival de Wallonie, etc.)

Elle travaille avec des musiciens et chanteurs tels que Johannette Zomer, Sophie Karthäuser, Valérie Gabail, Jasper Schweppe, Robert Expert, Marta Almajano, Maarten Koningsberger, Fred Jacobs, Jan van Outryve, Diego Salamanca, Bruno Coset, Guido Balestracci, Igor Roughadze, Chiara Bianchini, Maude Gratton, Angélique Mauillon, Siebe Henstra, Menno van Delft, Sébastien d’Hérin, Arthur Schoonderwoerd etc., et joue avec divers orchestres baroques sous la direction de chefs d’orchestre tels que Daniel Reuss et Alan Curtis.

Elle participe à de nombreux enregistrements radiophoniques et télévisés (entre autres pour les radios AVRO, EO, RNWO, De Concertzender, NPS, France Musiques, Radio Classique, Radio Suisse Romande, RTBF, VRT3, et VRT-TV). Sa discographie comprend des enregistrements entre autres pour les labels Zig Zag Territoires, Ligia Digital et Et’cetera.

Passionnée par son instrument sous toutes ses facettes, elle s’intéresse aux répertoires anciens pour flûte à bec mais aussi au répertoire d’aujourd’hui. Dans ce cadre-là, elle travaille avec divers compositeurs, notamment avec Makoto Shinohara, Stefan Thomas et Jean-Marc Weber avec lequel elle crée Tristes Lamentations, commande de l’Etat français en 2006.

Son métier de pédagogue qu'elle exerce parallèlement à son activité de concertiste la passionne tout autant. De 1994 à 2003, elle enseigne la flûte à bec et la musique de chambre au Studio de Musique Ancienne d'Utrecht. Depuis 2003, elle est professeur de flûte à bec au Conservatoire à Rayonnement Régional de Besançon et responsable du département de musiques anciennes du même institut. De 2003 à 2016, elle est également chargée de cours au sein de la section de musicologie de l’université de Franche-Comté. Depuis 1994, on lui confie la direction pédagogique de divers stages de musique ancienne.

Depuis 1991, elle travaille par ailleurs pour un grand nombre de labels néerlandais, belges, allemands et français comme musicologue traductrice (notamment Alpha, Accent, Erato disques, Zig-Zag Territoires, les éditions XYZ, Moeck, RCO Live, Klara/Maestro Music Productions, Globe/Klaas Posthuma Productions, Lindenberg Productions, Channel Classics Records B.V., Et'cetera, Column classics, Festivo, NM Classics, MuziekGroepNederland, Challenge et Vanguard Classics) et participe à la production d'un millier de disques compacts. Elle écrit également quelques articles pour des revues spécialisées.

Clémence Comte est co-fondatrice de la Dutch Pianoforte Foundation et de la Fondation La Primavera avec lesquelles elle organise annuellement de 1995 à 2005 des séries de concerts à Utrecht, Leyde et Amsterdam (Pays-Bas). En 2006, elle fonde notamment avec Arthur Schoonderwoerd le Festival de Besançon/Montfaucon dont elle est co-directrice artistique jusqu'en 2014.

Logo Les Alizés